Skip links

Les PME françaises à la traîne sur les réseaux sociaux

Une récente étude réalisée par BPI France Le Lab, montre à quel point les PME et ETI françaises sont à la traîne sur les réseaux sociaux, bien qu’ils soient une mine de développement !

Nous avons passé en revue cette étude et gardé les points essentiels de celle-ci, dans cet article complet, afin de décortiquer ensemble les axes d’amélioration possibles pour votre entreprise.

Pourquoi les PME-ETI sont à la traîne sur les réseaux ?

via GIPHY

Idée reçue n°1 : les réseaux sociaux relèvent de la sphère privée

C’est faux ! Pour exemple, même si au départ Facebook, Twitter et Instagram étaient des réseaux orientés pour les particuliers, ce sont maintenant des réseaux définitivement tournés vers les entreprises. Les possibilités avec ces réseaux sont presque illimitées et permettent de réellement développer son entreprise.

Idée reçue n°2 : communiquer sur les réseaux sociaux ne coûte rien

C’est faux aussi ! Avoir une réelle communication sur les réseaux sociaux requiert des coûts de personnel et des coûts de promotion qui peuvent être très importants dans le cadre de grandes entreprises. De plus, les publications “organiques” perdent du terrain face aux publications sponsorisées, il va donc falloir mettre la main à la poche.

Idée reçue n°3 : ce n’est pas fait pour le B2B

C’est archi-faux ! Même si vous opérez en B2B, il y a de grandes chances pour que votre prospect ait un compte Facebook, et vous pouvez tout à fait le cibler à travers les réseaux. Nous utilisons également dans le B2B LinkedIn, qui est plébiscité notamment chez les cadres.

via GIPHY

Les chiffres clés

  • 80% des PME-ETI ont un site vitrine
  • 71% sont présentes sur les réseaux sociaux
  • 9% d’entre elles ne sont pas présentes sur internet

BPI France Le Lab PME ETI Réseaux sociaux

Cependant…

  • 64% des PME-ETI sont inactives ou peu actives sur les réseaux sociaux
  • 86% des PME-ETI dédient moins de 10 000€ à l’animation des réseaux sociaux par an
  • 69% révèlent qu’elles n’ont pas formé leurs collaborateurs à ce sujet
  • 70% des PME-ETI n’ont pas de stratégie définie

BPI France Le Lab La Quincaillerie agence de communication PME ETI Réseaux sociaux

En effet, ces chiffres révèlent que les entreprises françaises sont au courant qu’il faut être présent sur les réseaux sociaux, mais cela ne fait pas tout ! Afin d’être réellement visible sur internet, la clé est le contenu et la régularité. Également, très peu de PME-ETI ont une stratégie définie sur les réseaux sociaux, et également qu’aucun collaborateur n’est formé au sein de leur entreprise aux techniques des réseaux sociaux. Cela est bien dommage !

En somme, 44% des entreprises en France forment la “masse silencieuse” sur les réseaux sociaux : ceux qui ont une présence sur les réseaux mais qui ne l’exploitent pas ou très peu.

Les principaux freins évoqués à une présence plus active :

  • le temps, pour 84 % des répondants ;
  • les compétences, pour 57 % ;
  • et le manque d’intérêt, pour 40 %.

Les 4 usages clés des réseaux sociaux pour les PME-ETI

Améliorer la relation client

La relation client prend une place centrale dans la vie des entreprises. Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez être en contact direct avec vos clients. Ceci est encore plus vrai pour les entreprises en B2C, mais peut s’appliquer à des modèles B2B où il y a un fort support client.

Prospecter/vendre ses produits et services

Bien entendu, les réseaux sociaux permettent de promouvoir vos produits et services et de prospecter si vous êtes en B2B. Les options sont nombreuses : messages, publicités, landing pages… vous avez toutes les cartes en main pour trouver de nouveaux clients avec les réseaux sociaux !

Augmenter sa visibilité

Tout simplement, si vous publiez de manière régulière sur les réseaux sociaux, cela vous fera gagner en visibilité. Mais qu’est-ce que cela apporte concrètement ? Cela vous permet de rester présent dans la tête de vos clients mais aussi de vos prospects, et de montrer que vous êtes actifs et que vous avancez.

Faire de la veille sectorielle et concurrentielle

Vous allez aussi pouvoir savoir ce que votre concurrence fait grâce aux réseaux sociaux. Vous pouvez vous faire une idée de leur image, de leur service client, de leurs nouveaux produits.

Comment y remédier ?

Définir une stratégie utilisant le story-telling

Pourquoi voulez-vous réellement être présent sur les réseaux sociaux ? Quel est l’intérêt que cela peut représenter ? Est-ce que votre cible est facilement atteignable ? Quelles sont les informations que vous pouvez transmettre à vos prospects et clients ? Choisissez au préalable des réseaux sociaux qui correspondent à votre activité et que vous pourrez animer. Par exemple, est-ce qu’avoir une chaîne YouTube est réellement indispensable ?

Utilisez les réseaux sociaux pour faire des expériences !

Les réseaux sociaux sont un beau terrain de jeux pour expérimenter de nouvelles choses : un nouveau ton, une nouvelle stratégie de communication… mais surtout recueillir le feed-back de vos clients et prospects ! Ainsi, vous pourrez progresser et affiner votre stratégie, tout en renouvelant votre image et votre manière de communiquer. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article “Devenez le pro du service client grâce à Messenger” !

Chaque entreprise peut s’engager sur les réseaux sociaux

Que vous soyez en B2B ou en B2C, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles vous devriez vous engager sur les réseaux sociaux. Une bonne stratégie établie couplée aux bons réseaux sociaux vous permettra d’aller plus loin dans votre communication et de toucher vos prospects. Chaque entreprise y trouve son compte !

Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Profitez-en pour lire notre article sur les tendances des réseaux sociaux en 2019, cela vous aidera sûrement !

Sinon, nous pouvons en discuter ensemble ?

 

Téléchargez l’ensemble de l’étude réalisée par BPI France Le Lab ici.